Suzanne Lemire 1929 – 2022


À Québec, le 7 mars 2022, est décédée la docteure Suzanne Lemire. Elle était l’épouse de feu André Légaré. Elle laisse dans le deuil ses sœurs Thérèse (feu William Minkler), Marguerite (Claude Jutras), Louise et Madeleine (Jacques Rivrais), ses neveux et nièces, de même que Glyn Chancey (Lise Watters) et Benjamin Chancey, Marie-Charlotte Koenig, Jean-François Légaré, Catherine Légaré (Paul Lapointe) et plusieurs autres parents et amis.

Merci au personnel de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus et à toutes les autres personnes qui ont accompagné Suzanne pour leur dévouement.

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à l’organisme de votre choix.

 La famille recevra les condoléances le samedi 28 mai 2022 à 13 h
à l’église Saint-Michel de Sillery,
1600, rue du Cardinal-Persico, Québec (Qc), G1T 1H3.
Les funérailles seront célébrées à 14 h.

 L’inhumation des cendres aura lieu à 15 h au cimetière Mount Hermon,
1801, chemin Saint-Louis, Québec (Qc), G1S 1H6.

Suzanne est née à Baie-du-Febvre (Québec) le 15 juin 1929. Elle était la fille du docteur Alfonse Lemire et de Bernadette Charland. Suzanne était la deuxième de six filles et, dès son plus jeune âge, elle avait l'intention de suivre les traces de son père. Le fait qu'elle soit une femme à une époque où très peu d'entre elles envisageaient la médecine comme carrière n'a pas empêché Suzanne de poursuivre ses objectifs tout au long de sa vie, dans toutes ses réalisations.

Après des études primaires, secondaires et collégiales dans la région de Nicolet, Suzanne a poursuivi des études de premier cycle en sciences et en médecine à l'Université Laval, à Québec, où elle a obtenu son diplôme en 1955. Entre 1955 et 1960, Suzanne a suivi une formation à l'hôpital Grace (maintenant Grace-Sinaï) de Détroit et au Women's College Hospital de l'Université de Toronto, où elle a terminé sa spécialisation en obstétrique et en gynécologie. Peu après, elle a commencé sa mémorable carrière à l'hôpital Jeffrey Hale, à Québec.

Pendant plus de trois décennies, la docteure Lemire s'est distinguée, d'abord en tant que première femme obstétricienne à Québec, puis en tant que leader et pionnière de sa profession. Elle a pratiqué plus de 5 000 accouchements et a introduit des mesures visant à humaniser l'accouchement en permettant aux mères de garder leur bébé dans leur chambre et aux pères d'assister à l'accouchement. Elle a été la première à Québec à prescrire la pilule, à poser des stérilets et à effectuer des ligatures de trompes, permettant ainsi aux femmes de prendre en charge leur santé.

Après s'être retirée de la pratique de la médecine en 1989, elle a continué à travailler pour un large éventail de causes importantes et a canalisé ses énergies considérables et ses compétences en leadership afin d’améliorer les possibilités d'éducation offertes aux femmes, d’éveiller les enfants du primaire à la musique classique et de protéger l'environnement. Au fil du temps, Suzanne a reçu de nombreux prix, dont, à titre posthume, le prix Étienne Chartier 2022 en tant que Patriote féminine de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches.

Pour un aperçu plus complet de la vie de Suzanne Lemire, veuillez suivre le lien suivant :

https://www.afdu.ulaval.ca/


Messages de sympathie

Mes pensées sont avec vous en ces moments de tristesse.- Louise Richard

Nous vous présentons nos plus sincères condoléances et prenons part à votre douleur.- Lise et Simon Richard

Prenant part à votre douleur, nous vous présentons nos sincères condoléances.- Micheline Charland

Nous n'oublierons pas celui qui vous a quitté et vous envoyons le témoignage de notre sincère affection.- Ellen Paquet inf du Jeff, travaillé avec elle 22 ans.

Cette nouvelle nous a touchés au plus haut point. Nous sommes près de vous en pensée. Nous vous adressons toute notre affection.- Danielle V Gagnon